La fenêtre de Johari, qu’est-ce que c’est ? 

La fenêtre de Johari est un modèle de communication et de développement personnel qui a été développé par les psychologues Joseph Luft et Harry Ingham en 1955. Ce modèle représente graphiquement quatre quadrants d’une même fenêtre qui révèlent différentes facettes d’une personne. Ces quadrants sont appelés des zones, on distingue les zones suivantes, ouverte, cachée, aveugle et inconnue. 

 Comment est constitué cet outil ? 

La zone ouverte : Il s’agit de « l’aire publique » où se trouvent les informations et les comportements que la personne connaît et partage volontairement avec les autres. Cela comprend les traits de personnalité connus, les compétences, les expériences et les opinions exprimées librement. 

La zone aveugle : Elle fait référence aux informations sur la personne qui sont connues ou visibles par les autres, mais dont elle n’est pas consciente elle-même. Ces informations peuvent inclure des comportements, des attitudes ou des réactions que les autres perçoivent et dont ils peuvent parler, mais dont la personne n’est pas consciente. 

La zone cachée : Elle représente les informations et les aspects de la personne qui ne sont pas partagés volontairement avec les autres. Cela peut être dû à la peur du jugement, à des secrets ou à d’autres raisons personnelles. Ces informations peuvent être des sentiments, des expériences passées, des opinions ou des motivations que la personne préfère garder pour elle-même. 

La zone inconnue : Ce quadrant représente les informations et les aspects de la personne qui sont inconnus tant pour elle-même que pour les autres. Il s’agit d’un espace potentiel pour l’exploration et la découverte de soi, où de nouvelles facettes de la personnalité peuvent émerger à travers l’apprentissage et l’expérience. 

 Pourquoi utiliser cet outil de coaching ? 

L’utilité de la fenêtre de Johari réside dans sa capacité à favoriser la communication, la compréhension mutuelle et le développement personnel. En utilisant ce modèle, les individus peuvent prendre conscience de leurs propres zones d’ombre et découvrir comment leurs comportements et leurs informations peuvent être perçus par les autres. Cela encourage lauto-réflexion, l’ouverture aux retours des autres et la possibilité de réduire les zones aveugles et cachées en les explorant et en les partageant avec les autres. 

fenêtre de johari

Culture du feedback et Johari : Communication Renforcée 

La fenêtre de Johari et la culture du feedback sont interconnectées et peuvent être utilisées conjointement pour favoriser la communication, la compréhension mutuelle et les relations harmonieuses.  

  • La fenêtre de Johari, comme expliqué précédemment, révèle les différentes facettes d’une personne et de ses interactions avec les autres. Il met en évidence l’importance de la communication ouverte, de la connaissance de soi et de la prise en compte des perspectives et des perceptions des autres. 
  • La culture du feedback, quant à elle, encourage activement le partage d’informations, d’opinions et de retours constructifs entre les membres d’un groupe ou d’une équipe. Elle promeut la transparence, la confiance et l’apprentissage continu.  

5 points clés : Johari et feedback pour la croissance professionnelle 

Lorsque ces deux concepts sont combinés, cela crée un environnement propice à la croissance personnelle et professionnelle. Voici comment ils peuvent interagir : 

1. Sensibilisation à soi-même : Le modèle de Johari aide les individus à mieux comprendre leurs propres comportements, réactions et sentiments. Cela favorise la connaissance de soi, ce qui permet d’être plus ouvert à recevoir et à donner un feedback constructif

2. Partage de l’information ouverte : En utilisant la fenêtre de Johari, les individus peuvent identifier et partager activement leurs informations ouvertes (zone connue de soi-même et des autres) avec les autres. Cela peut inclure des préférences de communication, des besoins ou des attentes, ce qui favorise une meilleure compréhension mutuelle et une communication plus efficace. 

3. Réduction des zones cachées et aveugles : Le feedback régulier et honnête permet aux individus de découvrir leurs zones aveugles (informations perceptibles par les autres mais pas par soi-même) et leurs zones cachées (informations non partagées volontairement). En recevant des retours constructifs, ils peuvent acquérir une conscience plus complète de leur impact sur les autres et travailler sur des aspects qu’ils souhaitent améliorer. 

4. Encouragement de la rétroaction : La culture du feedback est essentielle pour soutenir l’utilisation efficace de la fenêtre modèle de Johari. Elle encourage les individus à solliciter activement des retours des autres, à offrir des commentaires utiles et à créer un environnement sûr et non-jugeant pour l’échange d’informations et d’idées. 

5. Apprentissage et développement continu : En combinaison, le modèle de Johari et la culture du feedback favorisent l’apprentissage continu et le développement personnel. En recevant des retours, en explorant de nouvelles perspectives et en faisant preuve d’ouverture d’esprit, les individus peuvent élargir leur connaissance de soi et améliorer leurs compétences interpersonnelles. 

Comment utiliser la fenêtre de Johari en management ? 

Le management exige une compréhension fine des dynamiques humaines. En utilisant la fenêtre de Johari, un leader peut : 

  • Promouvoir la transparence et la confiance dans l’équipe. 
  • Solliciter et donner des retours constructifs pour combler les zones aveugles. 
  • Encourager les membres de l’équipe à partager et à collaborer. 
  • Identifier et exploiter les talents cachés au sein de l’équipe. 

Résumé

La fenêtre de Johari et la culture du feedback sont complémentaires et peuvent être utilisées ensemble pour favoriser la communication, la confiance, la croissance personnelle et professionnelle, la transparence, l’empathie et la réflexion sur soi-même.   

La fenêtre de Johari est bien plus qu’un simple outil de développement personnel. Elle est un pont entre l’individu et le collectif, facilitant une meilleure connaissance de soi et une collaboration fructueuse. En tant que leaders ou simples individus cherchant à s’améliorer, nous devons tous apprendre à l’utiliser pour révéler notre plein potentiel.