Quand la philosophie ancienne rencontre le monde moderne de l’entreprise, cela donne naissance à des méthodes de coaching efficaces. Dans ce contexte où le savoir-faire et l’expérience sont rois, une technique issue de la Grèce antique se démarque par son efficacité surprenante. 

La maïeutique, cet art socratique qui vise à faire émerger le savoir caché. À travers l’interrogation, la réflexion, et l’introspection, la maïeutique se révèle être une méthode puissante pour déceler les potentialités enfouies. Alors, pourquoi cet accouchement des esprits est-il si précieux pour les dirigeants d’aujourd’hui ? Et comment, grâce à elle, les leaders peuvent-ils guider avec clairvoyance leur entreprise vers le succès ? 

Qu'est-ce que la maïeutique ? 

Issue des enseignements de Socrate, la maïeutique est une méthode de questionnement destinée à aider une personne à prendre conscience de ses connaissances innées.  

Son nom, dérivé du mot grec « maieutikos », renvoie à « l’art des accoucheuses ».  

Mais ici, point de naissance au sens littéral du terme, il s’agit plutôt de faire naître des idées, des prises de conscience, en confrontant l’interlocuteur à ses propres contradictions. 

La « philosophie » au service des dirigeants : Comment pratiquer la maieutique ? 

Quand un coach allie cette technique millénaire à une solide expérience individuelle de dirigeant d’entreprise, le mélange est détonant. En effet, l’expérience personnelle du coach lui permet de comprendre en profondeur les enjeux, défis et pressions auxquels est confronté un dirigeant. La maïeutique, quant à elle, offre un cadre pour guider ce dernier vers des révélations personnelles et professionnelles.  

En d’autres termes, le coach ne dicte pas simplement une solution basée sur son expérience, mais guide le dirigeant vers sa propre solution, adaptée à son contexte unique. 

 

Quel est le but de la maïeutique socratique ? Des situations concrètes, des solutions personnalisées 

Prenons l’exemple de Martine, dirigeante d’une start-up en pleine croissance.  

Confrontée à la nécessité de déléguer, elle éprouvait des difficultés à lâcher prise. L’un de nos Executive Business Coachs formé à la maïeutique, ayant lui-même dirigé une entreprise, a posé des questions ciblées, telles que :  

  • « Quelles seraient les conséquences si vous ne déléguez pas certaines de vos responsabilités ? », ou  
  • « Dans quelle mesure votre peur de déléguer est-elle liée à une expérience antérieure ? ».  

Ces questions ont aidé Martine à identifier ses craintes, et à élaborer une stratégie de délégation basée sur la confiance. 

Une autre situation : François, PDG d’une entreprise familiale, était tiraillé entre la modernisation nécessaire de l’entreprise et la préservation des valeurs familiales. L’un de nos coachs a utilisé la maïeutique pour aider François à trouver un équilibre, en l’interrogeant sur la nature des valeurs qu’il souhaitait préserver, et sur les aspects de la modernisation qu’il envisageait. 

 

maieutique

Résumé

La maïeutique, loin d’être une simple relique de l’Antiquité, trouve une résonance particulière dans le monde contemporain de l’entreprise. Associée à l’expérience vécue d’un coach-dirigeant, elle offre aux leaders d’aujourd’hui un outil puissant pour naviguer dans les eaux parfois tumultueuses de la direction d’entreprise.