En tant que professionnels du monde de l’entreprise, nous sommes souvent confrontés à divers termes et concepts. Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur deux concepts clés du développement personnel et professionnel : le mentoring et le coaching. Vous vous êtes peut-être déjà demandé quelle était la différence entre ces deux approches ?  

Mentorat et coaching sont deux approches différentes pour aider les individus à atteindre leurs objectifs personnels et professionnels. Mais en pratique ces approches sont-elles si éloignées ? 

Ne cherchez plus, nous vous apportons les réponses. 

Qu’est-ce que le mentoring ? 

Le mentoring (ou mentorat en français) se concentre sur le développement général d’une personne, en fournissant des conseils, des connaissances et des perspectives basées sur l’expérience du mentor. L’objectif est d’aider le mentoré à développer ses compétences et ses connaissances de manière générale.  

En revanche, le coaching se concentre sur un objectif spécifique défini par le coaché. Il peut s’agir de développer des compétences particulières, de résoudre des problèmes spécifiques ou d’atteindre des objectifs précis.  

Ainsi, le mentorat a une approche plus globale et générale, visant le développement global de la personne, tandis que le coaching se concentre sur un objectif précis et utilise des techniques spécifiques pour l’atteindre. 

Le rôle du mentor et du coach 

Le mentor joue le rôle d’un guide et d’un conseiller basé sur son expérience personnelle. Il partage ses connaissances et perspectives pour aider le mentoré à prendre des décisions et à se développer tant sur le plan professionnel que personnel. 

Le coach, en revanche, guide, donne un feedback constructif et favorise la réflexion, afin de développer les compétences et la performance du client. Au travers de la maïeutique, le coach travaille avec le coaché (individu ou une équipe) pour faire émerger de lui et identifier des solutions aux obstacles qui empêchent l’atteinte de cet objectif et pour élaborer un plan d’action afin de les surmonter.  

Les bénéfices du mentoring et du coaching 

Le coaching offre de nombreux avantages : il aide à clarifier les objectifs, à développer des stratégies efficaces pour atteindre ces objectifs et à accroître la responsabilité. De plus, il permet d’améliorer la prise de conscience de soi et les compétences de gestion. 

Le mentoring, de son côté, offre des avantages uniques, notamment un accès à l’expérience et à la sagesse d’un professionnel chevronné. Il permet également de développer un réseau professionnel et de bénéficier d’un soutien sur le long terme. 

Les différences entre le mentoring et le coaching 

Maintenant que nous avons défini le mentoring et le coaching, mettons en lumière leurs principales différences. Le coaching est généralement axé sur des objectifs précis et à court terme, tandis que le mentoring est une relation à long terme axée sur le développement global de l’individu. Un coach se concentre sur le développement de compétences spécifiques, tandis qu’un mentor offre une perspective plus large basée sur sa propre expérience. 

Les zones de chevauchement de ces deux méthodes sont plus marquées et nombreuses dans l’Exécutif Business Coaching à la manière d’issho

Voici les différences entre les deux : 

  • Relation 
  • Expérience 
  • Focus 
  • Hiérarchie 
  • Approche 

1. Relation

Le mentoring implique souvent une relation de long terme entre le mentor et le mentoré, basée sur la confiance et l’échange réciproque d’expériences. Cette relation peut durer des mois des années, a des fréquences plus espacées que dans le coaching, permettant au mentoré de bénéficier de l’expérience à long terme du mentor. 

En revanche, dans le coaching, la relation est souvent plus courte et basée sur l’objectif spécifique que le coaché souhaite atteindre. Elle est souvent plus formelle et professionnelle. Le coaché engage un coach pour une période définie dans le but de recevoir un soutien et des conseils pour atteindre une cible spécifique. Une fois l’objectif atteint, la relation de coaching peut se terminer. 

2. Expérience

Les mentors sont souvent des professionnels plus âgés ou plus expérimentés qui ont déjà parcouru un long chemin dans leur carrière et qui sont prêts à partager leur savoir et leur expérience avec une personne moins expérimentée, appelée le mentoré. Ils peuvent partager des histoires personnelles et des anecdotes pour illustrer les principes et les concepts qu’ils veulent transmettre. 

Contrairement aux mentors, les coachs n’ont pas nécessairement besoin d’avoir une expérience directe dans le domaine spécifique de la personne qu’ils coachent. Leur rôle est de créer un environnement sûr et stimulant qui encourage le coaché à explorer ses propres idées, à prendre conscience de ses forces et de ses faiblesses, et à trouver des façons de surmonter les obstacles ou d’améliorer ses performances.  

Les coachs sont formés pour poser des questions, faciliter la réflexion et aider les individus à trouver leurs propres réponses. 

À lire aussi :

3. Focus

 Le mentoring met souvent l’accent sur le développement personnel et professionnel à long terme, en fournissant des conseils sur la gestion de carrière, le networking et le développement de compétences.  

Le coaching peut être utilisé dans divers domaines, tels que le développement des compétences en leadership, la gestion du temps, la résolution de problèmes, le développement des relations interpersonnelles, etc.  

4. Hiérarchie

La relation de mentorat peut être hiérarchique, avec un mentor ayant plus d’expérience et de connaissances que le mentoré. Le mentor est considéré comme une autorité dans son domaine et utilise son expérience pour guider et conseiller le mentoré. Cette relation peut être très bénéfique pour le mentoré, car il peut apprendre des leçons précieuses et éviter certaines erreurs grâce à l’expérience du mentor. 

D’un autre côté, le coaching repose sur une relation de pair à pair, égalitaire entre le coach et le coaché. Le coach n’est pas nécessairement considéré comme ayant une expertise directe dans le domaine spécifique du coaché, mais il possède plutôt les compétences nécessaires pour accompagner le coaché dans le processus de réflexion et de planification afin d’atteindre un objectif spécifique. Le coach facilite la découverte des réponses et solutions par le coaché lui-même, en posant des questions réfléchies et en encourageant la réflexion critique. 

La relation de coaching est basée sur la confiance et l’empathie mutuelles. Le coach écoute activement le coaché, valide ses émotions et l’aide à explorer différentes perspectives afin de trouver des solutions qui lui correspondent. Le coach est là pour offrir un soutien, des encouragements et un cadre structuré pour le développement du coaché, mais il ne dicte pas les décisions à prendre.  

5. Approche 

Les mentors sont souvent des modèles de réussite et peuvent offrir des exemples concrets de ce qu’il est possible d’accomplir dans un domaine particulier. Leur expérience leur permet de donner des conseils spécifiques et pertinents pour aider le mentoré à prendre des décisions éclairées et à surmonter les défis. 

Les coachs, quant à eux, sont formés pour adopter une approche différente. Plutôt que de donner des réponses ou des conseils directs, Ils utilisent des techniques de questionnement approfondies pour encourager la réflexion et aider les individus à prendre conscience de leurs propres forces, faiblesses et ressources internes. Les coachs sont des facilitateurs qui guident le coaché à travers un processus de réflexion et de découverte de ses propres réponses.  

Les coachs fournissent également des outils et des techniques pratiques pour aider les individus à explorer différentes perspectives et générer des idées. Ils peuvent utiliser des modèles de réflexion, des exercices d’auto-analyse et des techniques de résolution de problèmes pour aider les coachés à trouver leurs propres solutions et à élaborer des plans d’action concrets. 

mentoring

Résumé

Le mentoring et le coaching sont deux approches différentes pour aider les individus à atteindre leurs objectifs. Le mentorat se concentre sur le développement général et l’échange d’expériences, tandis que le coaching se concentre sur des objectifs spécifiques et utilise des techniques d’accompagnement pour aider les individus à trouver leurs propres réponses. 

Il est important de noter que les mentors peuvent également poser des questions et aider le mentoré à réfléchir, tandis que les coachs peuvent parfois donner des conseils ou des recommandations basés sur leur expertise. Les deux approches ne sont pas mutuellement exclusives, mais elles mettent l’accent sur des aspects différents du soutien et de l’accompagnement. Les mentors se concentrent davantage sur la transmission de connaissances et d’exemples, tandis que les coachs favorisent la réflexion, l’autonomisation et le développement des compétences. 

Chez issho, nous sommes des Exécutifs Business Coach ceci nous positionne à la lisière de 3 métiers, le Coaching, le conseil et la formation